Le Réveil Lozère 02 juin 2021 a 14h00 | Par Marion Ghibaudo

Le prix Hippocrène pour un jeu sur l'agriculture

Le lycée agricole François Rabelais à Civergols (EPLEFPA de Lozère), a reçu ce lundi 31 mai le prix européen Hippocrène*, dans la catégorie enseignement agricole, pour son projet « Devenir ambassadeurs d'une agriculture durable en Europe - The Basae Project ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le lycée agricole François Rabelais à Civergols (EPLEFPA de Lozère), a reçu ce lundi 31 mai le prix européen Hippocrène*, dans la catégorie enseignement agricole, pour son projet « Devenir ambassadeurs d'une agriculture durable en Europe - The Basae Project ».
Le lycée agricole François Rabelais à Civergols (EPLEFPA de Lozère), a reçu ce lundi 31 mai le prix européen Hippocrène*, dans la catégorie enseignement agricole, pour son projet « Devenir ambassadeurs d'une agriculture durable en Europe - The Basae Project ». - © Marion Ghibaudo

Avec ses classes en section européenne (des secondes générales et des premières STAV), la professeure Juana Maria-Vega, professeur d'anglais, a remporté le prix Hippocrène dans la catégorie enseignement agricole, lors de leur première participation. « C'est une vraie fierté d'avoir gagné ce prix », sourit la professeure, en classe avec ses élèves, « qui se sont tous impliqués dans le projet dès que je leur ai présenté ».
Le projet de jeu en agriculture durable qu'elle a imaginé avec ses élèves ne s'est pas arrêté aux frontières de la Lozère. Car pour soumettre un projet au prix Hippocrène, il faut qu'il y ait une dimension européenne : les classes de Civergols se sont donc associées à un lycée agricole en Finlande et un autre en Slovaquie pour construire un jeu autour de l'agriculture durable en Europe.
S'il était prévu que les élèves puissent voyager et rencontrer leurs homologues européens pour discuter de leurs idées et construire le jeu ensemble, la crise sanitaire en a décidé autrement : la plupart des échanges se sont donc faits en ligne, via Zoom ou les plateformes d'e-learning dédiées.
Les terminales de cette année ayant participé au projet ne pourront pas voyager comme il était prévu à l'origine, mais les enseignants encadrants espèrent pouvoir emmener leurs élèves de seconde dans les lycées participants, durant l'année scolaire 2021-2022.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.