Le Réveil Lozère 29 juin 2022 a 15h00 | Par Marion Ghibaudo

Le projet alimentaire territorial du département se structure

Jeudi 23 juin, le conseil départemental de la Lozère a réuni les partenaires (dont les chambres consulaires) ayant soutenu le projet alimentaire territorial (PAT) du département pour un premier comité de pilotage.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 23 juin, le conseil départemental de la Lozère a réuni les partenaires (dont les chambres consulaires) ayant soutenu le projet alimentaire territorial (PAT) du département pour un premier comité de pilotage.
Jeudi 23 juin, le conseil départemental de la Lozère a réuni les partenaires (dont les chambres consulaires) ayant soutenu le projet alimentaire territorial (PAT) du département pour un premier comité de pilotage. - © Marion Ghibaudo

« C’est une volonté du département de porter ce PAT », a rappelé Robert Aigoin, vice-président du département, président de la commission économie circulaire, agriculture et accompagnement des filières. Un besoin de travailler sur les filières alimentaires, à la fois d’un point de vue économique et d’un point de vue santé, a permis au département de structurer son projet et de répondre à deux appels à projets l’un national, l’autre régional.

Une offre pour des produits sains et locaux
Deux appels à projets pour lesquels ils ont été retenus et qui leur ont permis d’avancer. « Il existe déjà différents PAT sur le territoire », a rappelé Sophie Pantel, présidente du département, « et nous pensons que notre offre vient en complément et en soutien de ces PAT ». « Ce PAT a du sens car il se fait dans une démarche transversale et globale ». Pour faire avancer le projet, le département a recruté Aude Charmasson, chargée de mission PAT. « Son poste a été créé grâce à la réponse positive que nous avons reçue de l’appel à projet national », a détaillé Robert Aigoin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.