Le Réveil Lozère 21 avril 2021 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Le projet alimentaire territorial du Haut-Allier sélectionné par le ministère de l’Agriculture

Le projet d’alimentation territoriale porté par la communauté de communes du Haut-Allier a été sélectionné par le ministère de l’Agriculture, après un appel à projet lancé en décembre 2020.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Nancy Sagnet

En 2018, la communauté de communes du Haut-Allier s’empare des projets alimentaires de territoire (PAT) pour en définir un à l’échelle de son bassin de vie. Mara Brun, en charge du projet au sein de la communauté de communes du Haut-Allier, explique : « au départ, le PAT vient d’une réflexion sur les questions de santé, l’alimentation étant l’un des déterminants de base de la santé ». Cette dernière est chargée d’animer le contrat local de santé (CLS), et travaille principalement sur les questions de santé ou de précarité sociale.
Travailler sur un PAT, selon Mara Brun, permettait à la chargée de mission de sortir « d’une intervention traditionnelle autour de l’équilibre alimentaire », pour imaginer un projet structurant global pour le territoire, et « favorable à une alimentation de qualité pour tous » et d’aller chercher de nouveaux partenaires.
« Notre territoire connaît les mêmes problèmes de santé liés à l’alimentation que partout ailleurs, décrit Mara Brun, avec beaucoup de produits ultra-transformés, un régime déséquilibré, des problèmes liés à l’obésité, etc. ». Ce PAT va permettre aussi d’amener des solutions innovantes à ces problématiques, espère la chargée de mission.
Porté en collaboration avec la chambre d’agriculture dès le départ, « pour que l’agriculture, essentielle au projet, y soit pleinement associée », la seconde phase du projet a permis un renforcement du partenariat : « c’est un co-portage entre la chambre d’agriculture et la communauté de communes », souligne Mara Brun.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.