Le Réveil Lozère 23 septembre 2020 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Le quatrième concours des pratiques agro-écologiques a récompensé trois agriculteurs

Ce jeudi 17 septembre, les organisateurs du concours des pratiques agro-écologiques départemental ont profité du festival de Phot'Aubrac, à Nasbinals, pour remettre leurs prix aux agriculteurs primés. Les lauréats, Damien et André Crueyze, seront les représentants lozériens du concours national « prairies et parcours ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les membres du jury et les concurrents sont réunis à Nasbinals pour la remise des prix du concours des pratiques agro-écologiques.
Les membres du jury et les concurrents sont réunis à Nasbinals pour la remise des prix du concours des pratiques agro-écologiques. - © Marion Ghibaudo

Trois agriculteurs ont, cette année, été récompensés sur les six participants : Laurie Bout, Damien et André Crueyze, et Laurent Couve. Ce dernier a reçu un coup de coeur du jury pour une prairie qu'il vient d'intégrer à son exploitation.
Organisé par le Copage, en lien avec le PNR Aubrac et Natura 2000, ce concours comprend différentes étapes : l'inscription volontaire des agriculteurs au concours ; la réunion du jury sur les parcelles - jury composé d'agronomes, de botanistes, de représentants de la faune sauvage, sous la présidence d'André Valadier, président du PNR Aubrac - et enfin, la remise des prix.
Les membres du jury, pour noter les parcelles, se réfèrent à une grille de notation qui permet d'en évaluer l'équilibre agroécologique. « Cet équilibre traduit en quoi la production fourragère de la parcelle repose durablement sur des bases agro-écologiques et évalue la capacité du mode d'exploitation à valoriser et renouveler cet équilibre », expliquent les organisateurs des modalités du parcours.
« Le concours met à l'honneur ce lien entre la qualité des prairies, la qualité de l'alimentation des troupeaux et la qualité des produits », pointent également les organisateurs. Quant à la partie nationale, le vainqueur sera désigné, comme chaque année, lors du concours général agricole du salon de l'agriculture 2021.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.