Le Réveil Lozère 07 avril 2021 a 09h00 | Par YG

Le réseau FNSEA se mobilise en zone de plaine

Après le Massif central, la grogne contre les hypothèses envisagées pour la future Pac gagne les zones de plaine. Dénominateur commun de ces actions en ordre dispersé : les futurs éco-régimes, jugés trop exigeants.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Après le Massif central, la grogne contre les hypothèses envisagées pour la future Pac gagne les zones de plaine. Dénominateur commun de ces actions en ordre dispersé : les futurs éco-régimes, jugés trop exigeants.
Après le Massif central, la grogne contre les hypothèses envisagées pour la future Pac gagne les zones de plaine. Dénominateur commun de ces actions en ordre dispersé : les futurs éco-régimes, jugés trop exigeants. - © Pamac

De nombreuses fédérations locales de la FNSEA appellent à manifester dans les prochains jours pour s’opposer aux hypothèses envisagées par le gouvernement pour le PSN (déclinaison française de la future Pac). Une semaine après le Massif central, la FRSEA du grand Bassin parisien (douze départements) appelait à battre le pavé le 2 avril. Un mot d’ordre régional relayé en Seine-et-Marne et dans l’Eure, deux départements membres du grand bassin.
Les effets cumulés des scénarios présentés par la DPGE (ministère de l’Agriculture) risquent de « faire perdre de 50 à 70 euros par hectare aux producteurs de plaine qu’ils soient céréaliers ou éleveurs », s’alarment la FDSEA et les JA de Seine-et-Marne dans un communiqué. Autres départements mobilisés le même jour : Haute-Garonne et Calvados. En Bourgogne-Franche-Comté, la FRSEA a appelé sur Twitter à une action, le 6 avril à Dijon, pour obtenir « des mesures concrètes pour les zones intermédiaires ». Des mobilisations étaient aussi prévues dans la Marne et les Hauts-de-France le 2 avril, puis dans le Centre-Val de Loire le 6 avril, indique Jérôme Despey, le secrétaire général de la FNSEA, à Agra Presse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Il est aujourd’hui urgent de prioriser les investissements pour restaurer notre capacité productive, incluant les activités agricoles et agroalimentaires

défend Dominique Chargé, président de la coopération agricole.