Le Réveil Lozère 01 septembre 2021 a 11h00 | Par P. Dumont

Le salon du mouton ouvre ses portes la semaine prochaine

Premier salon professionnel de la rentrée, Tech-ovin ouvrira ses portes le 8 septembre pour deux jours.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Premier salon professionnel de la rentrée, Tech-ovin ouvrira ses portes le 8 septembre pour deux jours.
Premier salon professionnel de la rentrée, Tech-ovin ouvrira ses portes le 8 septembre pour deux jours. - © Anne Posedel/Illustration

Les 8 et 9 septembre prochains, la filière ovine se retrouvera à Bellac pour la 9e édition de Tech-Ovin. Au vu de la situation sanitaire, les visiteurs ne pourront accéder au salon que sur présentation de leur pass sanitaire, d'un test PCR négatif de moins de 48 h ou encore d'un test positif réalisé entre le 8 mars et le 28 août au plus tard. Pour ceux qui ne disposeraient pas de l'un de ces sésames, il sera possible de réaliser un test antigénique à l'entrée.
#passionmouton sera le fil rouge du salon 2021. Un leitmotiv qui relie passion du métier et nouvelles technologies. Ce sera d'ailleurs le thème central d'un nouveau pôle : le village connecté. Clôtures virtuelles, auto-pesée, imagerie 3D, élevage de précision, toutes les nouvelles technologies et les innovations de demain seront à découvrir sur ce nouvel espace.
Les pôles habituels, avenir (consacré au renouvellement des générations), laine, lait et travail seront aussi au rendez-vous. Sur ce dernier, le visiteur trouvera toutes les innovations lui permettant de faciliter son quotidien. Il pourra notamment tester plusieurs applications innovantes : Equip'Innovin qui permet de visualiser l'aménagement de la bergerie en 3D, Bergerie fûtée pour découvrir en vidéo des équipements qui facilitent le travail en bâtiment et Déclic travail pour faire le point sur le travail dans l'exploitation et trouver des réponses concrètes.
Le pôle lait, véritable lieu d'échanges entre professionnels de la filière, sera cette année coordonné par France brebis laitière (FBL) en lien avec le comité national brebis laitières (CNBL). Plusieurs temps forts sont prévus autour de l'offre de formation en ovin lait, des produits sous Siqo, des outils de prévisions de la production...
Sur le pôle « de l'herbe au revenu », seront abordées toutes les questions liées aux fourrages d'été, aux céréales, méteils et dérobées. Il sera également question d'alternatives à la paille grâce aux plaquettes de bois et à la dolomie.
Durant le salon, le pôle chiens de troupeau qui rassemble l'association départementale des utilisateurs de chiens de troupeaux (Aduct 87), l'Institut de l'élevage, son réseau de formateurs et la MSA accueillera les éleveurs pour répondre à toutes leurs questions sur leurs chiens et les dispositifs d'accompagnement. Il sera aussi possible de présenter un chien aux formateurs Idele et de recevoir des conseils en direct. Nouveau cette année, il sera possible d'apprendre à dresser un chien de conduite de troupeau avec le chien virtuel Idele. Six scénarios d'apprentissage sont disponibles sur l'outil, du plus simple au plus complexe : apprendre à déplacer le troupeau pour le rentrer dans une parcelle.
Enfin, près de 60 mini-conférences sont prévues tous thèmes confondus. Des démonstrations de tonte et une exposition autour de la valorisation de la laine en France sont aussi au programme.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.