Le Réveil Lozère 11 mars 2020 � 13h00 | Par Réveil Lozère

Le sénateur Alain Bertrand laisse l’hyper-ruralité orpheline

Abonnez-vous R�agir Imprimer

Le sénateur Alain Bertrand, de groupe RDSE, bien connu des Lozériens, est décédé ce 3 mars 2020, à l’âge de 69 ans. Une cérémonie a eu lieu ce vendredi 6 mars à Mende, pour que les Lozériens, élus et anonymes, puissent lui rendre un dernier hommage.
Décédé des suites d’une longue maladie, le sénateur a toujours défendu l’hyper-ruralité dans ses fonctions politiques. Maire de Mende de 2008 à 2016, il a fait basculer la mairie à gauche lors de son élection.
Devenu sénateur de Lozère en 2011, il y conserve un mandat jusqu’en 2020. Vice-président de la commission des affaires économiques puis vice-président de la commission des affaires européennes, ce touche-à-tout né dans le Tarn aura su survoler tous les sujets.
Ancien inspecteur des domaines, il aura travaillé durant ses mandats notamment sur la question du loup et des conséquences de ses attaques pour le monde agricole. En 2013, sa proposition de loi visant à créer des zones d’exclusion pour les loups avait été adoptée par le Sénat, après un long plaidoyer de sa part à la tribune sénatoriale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression