Le Réveil Lozère 06 mai 2021 a 18h00 | Par Marion Ghibaudo

Le service de remplacement tient son assemblée générale à huis clos

Mardi 4 mai, le service de remplacement a tenu son assemblée générale à huis clos à Mende.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mardi 4 mai, le service de remplacement a tenu son assemblée générale à huis clos à Mende.
Mardi 4 mai, le service de remplacement a tenu son assemblée générale à huis clos à Mende. - © Marion Ghibaudo

Au vu du contexte sanitaire actuel, le conseil d’administration du service de remplacement a préféré tenir leur assemblée générale à huis clos, mais « espère bien pouvoir retrouver ses adhérents en présentiel en 2022 lors de la prochaine assemblée ».
Le rapport d’activité 2020 a été présenté aux membres du conseil d’administration réunis pour l’occasion : « globalement, l’année 2020 a été plutôt dynamique, a noté Bastien Durand, président du service de remplacement, l’activité s’est bien développée et on espère que cet élan va continuer en 2021 ». La structure est financièrement saine. En 2020, selon le rapport d’activité, 3 463 journées de remplacement ont été effectuées, ce qui représente 7 % d’activité en plus par rapport à 2019. 486 adhérents ont été enregistré pour 200 utilisateurs du service.
« En 2020, le partenariat unissant le service de remplacement et Groupama a été renouvelé, et nous souhaitons le développer sur le terrain », a affirmé Bastien Durand. Cette convention permet aux deux partenaires de proposer des prestations complémentaires en cas d’arrêts de travail, d’accident ou de maladie, via le contrat d’assurance service de remplacement.
Enfin, le conseil d’administration a rappelé que le service de remplacement a de nombreux postes à pourvoir sur toute la Lozère, en CDD et en CDI, et est toujours en recherche de salariés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.