Le Réveil Lozère 05 mai 2022 a 12h00 | Par Le Réveil Lozère d’après communiqué

Le sixième concours des pratiques agro-écologiques se prépare

Pour la sixième édition du concours départemental des pratiques agro-écologiques, le Copage et le PNR Aubrac se sont associés à l’association bœuf fermier Aubrac pour un thème autour des prairies d’estive qui longent les crêtes de l’Aubrac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour la sixième édition du concours départemental des pratiques agro-écologiques, le Copage et le PNR Aubrac se sont associés à l’association bœuf fermier Aubrac pour un thème autour des prairies d’estive qui longent les crêtes de l’Aubrac.
Pour la sixième édition du concours départemental des pratiques agro-écologiques, le Copage et le PNR Aubrac se sont associés à l’association bœuf fermier Aubrac pour un thème autour des prairies d’estive qui longent les crêtes de l’Aubrac. - © Marion Ghibaudo/Illustration

Les prairies sont une ressource fondamentale du territoire. Organisé depuis 2016 pour valoriser les bonnes pratiques agro-écologiques, le concours valorise les prairies ayant le meilleur équilibre agro-écologique, sur la base de critères alliant l’agronomie, la performance au service de la production agricole, la diversité floristique ou encore les services rendus à la faune sauvage.
En 2022, le parc naturel de l’Aubrac, le Copage* et le service Natura 2000 de la communauté de communes des Hautes-terres-d’Aubrac organisent à nouveau ce concours local, en partenariat avec l’association Bœuf fermier Aubrac. Ainsi, les agriculteurs adhérents à ce label pourront proposer une prairie naturelle d’estive, montagnarde, sèche ou moyennement sèche, au-dessus de mille mètres d’altitude, sur les communes qui longent les crêtes de l’Aubrac. Une fois les dossiers enregistrés, un jury passera sur les prairies pour déterminer la prairie répondant au mieux aux critères du concours, jury présidé par Michel Ginisty, ancien président de l’association Bœuf fermier Aubrac. Le vainqueur du concours local pourra participer au concours national dont le prix sera remis lors du Salon de l’Agriculture 2023, à Paris. Lors des derniers concours, les vainqueurs du concours local ont aussi été récompensés au niveau national.
Le concours des pratiques agro-écologiques apporte une reconnaissance officielle aux savoir-faire développés par les agriculteurs qui produisent tout en préservant l’environnement. Le concours met à l’honneur ce lien entre la qualité des prairies, la qualité de l’alimentation des troupeaux et la qualité des produits. Le concours met également en valeur la contribution de l’élevage à la qualité des paysages et à la préservation de la biodiversité, à travers différents types de prairies : tourbières, landes, prairies humides, pelouses sèches, parcours de moyenne ou haute montagne, etc.

En pratique

Les dossiers d’inscription sont à rendre jusqu’au 27 mai. Le jury visitera les parcelles les 9 et 10 juin. Pour plus d’informations et inscriptions, contacter le Copage au 04 66 65 62 00.

Pour télécharger le bulletin d'inscription, cliquez ici.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.