Le Réveil Lozère 27 octobre 2021 a 12h00 | Par Marion Ghibaudo

Le sylvopastoralisme à l’étude

Jeudi 14 octobre, à Florac, le PETR Sud-Lozère avait organisé une demi-journée d’information autour de la pratique du sylvopastoralisme.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Jeudi 14 octobre, à Florac, le PETR Sud-Lozère avait organisé une demi-journée d’information autour de la pratique du sylvopastoralisme.
Jeudi 14 octobre, à Florac, le PETR Sud-Lozère avait organisé une demi-journée d’information autour de la pratique du sylvopastoralisme. - © PETR Sud-Lozère

Élus municipaux, agents du PNC, de la chambre d’agriculture et de l’entente Causse et Cévennes ont pu discuter avec des forestiers sur les aspects positifs et négatifs du sylvopastoralisme. « Le but de cette journée est de développer les pratiques de sylvopastoralisme sur le territoire couvert par le PETR Sud-Lozère », a détaillé Lucille Sauquet, chargée de mission charte forestière de territoire sud Lozère. Le matin, les participants se sont rendus sur l’exploitation de Bernard Védrines au Mas de la Font, qui conduit un troupeau de 400 têtes sur 120 ha de sylvopastoralisme pendant une partie de l’année.
Le sylvopastoralisme, jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, était une pratique courante et en Lozère aussi, notamment sur la Margeride et dans l’arc méditerranéen. Parfois abandonnées, ces pratiques émergent à nouveau pour les bénéfices qu’elles retirent de la forêt, par exemple un maintien de l’herbe verte plus tardif. « Cependant, ont souligné les techniciens forestiers présents, le sylvopastoralisme n’est pas utilisable partout, notamment lorsque l’on prend en compte les contraintes forestières », en particulier en cas de traitement irrégulier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

L’été 2022 pourrait être marqué par des étiages ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire

selon un communiqué diffusé au lendemain d’une réunion du Comité d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash).