Le Réveil Lozère 21 juillet 2015 a 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Leclerc lourdement condamné

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La cour d’appel de Paris a sévèrement condamné l’enseigne de distribution Leclerc. Elle devra restituer à ses fournisseurs 61,3 millions d’euros ainsi que s’acquitter de 2 millions d’euros d’amende, à la suite d’une plainte du ministère de l’Économie et des Finances. Leclerc est sanctionné pour un déséquilibre significatif dans la relation commerciale avec ses fournisseurs parmi lesquels Bonduelle, Lactalis, Fleury-Michon ou Ferrero. Les faits remontent à des accords conclus en 2009 et 2010 par la société Galec, le groupement d’achats des centres Leclerc, avec 46 de ses fournisseurs. Un premier jugement du tribunal de commerce avait débouté en 2013 le ministère de son action en justice et lui avait même infligé une amende de 15 000 euros. La cour d’appel a complètement infirmé le jugement y compris en exigeant une amende de 2 millions d’euros à la charge de Leclerc qui devra payer les sommes exigées. Michel-Édouard Leclerc a réagi en indiquant qu’il allait se pourvoir en Cour de cassation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).