Le Réveil Lozère 22 avril 2020 a 11h00 | Par Eva DZ

Les activités historiques sur une bonne dynamique

Après une année 2018 particulièrement compliquée, le groupe coopératif Unicor retrouve une bonne santé et affiche une belle dynamique sur ses activités historiques : machinisme, nutrition animale, produits du sol… et ne cache pas ses ambitions sur la filière semences.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Denis Simon, directeur général du groupe coopératif Unicor et Jean-Claude Virenque, président, ont fait le point sur l’activité et les projets de l’entreprise.
Denis Simon, directeur général du groupe coopératif Unicor et Jean-Claude Virenque, président, ont fait le point sur l’activité et les projets de l’entreprise. - © Eva DZ

Malgré un contexte de confinement généralisé, Jean-Claude Virenque, le président et Denis Simon, le directeur général, ont invité la presse départementale au dévoilement des résultats annuels d’Unicor en mars 2020. Les responsables du groupe coopératif n’ont pas caché leur satisfaction face à la progression de leur résultat net : 1 415 000 € sur le périmètre coopératif et 1 590 000 € avec ses filiales intégrées. Cette réussite s’explique par une consolidation des activités historiques de la coopérative. En termes d’approvisionnement, le marché est en progression de 7,5 % sur les produits du sol, portés notamment par une forte dynamique de la filière agriculture biologique. À noter la baisse des produits phytosanitaires qui représentaient une part de marché moindre. Côté nutrition animale avec son partenaire, Solévial, leader sur l’Occitanie, Unicor affiche une belle dynamique soutenue par la progression en volailles (+16,2 %), en porc (+13,3 %) et en bovin viande (+5,7 %) malgré un marché national en berne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression