Le Réveil Lozère 31 juillet 2022 a 12h00 | Par Pierrick Bourgault

Les agriculteurs, ambassadeurs de leur territoire

L'Italie développe un ingénieux « turismo DOP » sur ses produits et zones d'appellation d'origine.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'Italie développe un ingénieux « turismo DOP » sur ses produits et zones d'appellation d'origine.
L'Italie développe un ingénieux « turismo DOP » sur ses produits et zones d'appellation d'origine. - © Pierrick Bourgault

Ce n'est pas le ministre de l'Agriculture, mais celui du Tourisme, Massimo Garavaglia, qui est venu encourager les filières agricoles de Ligurie, lors du second week-end Oliveti aperti (oliveraies ouvertes) : « Au-delà du vin ou de l'huile, c'est le territoire que l'on met en évidence. On ne vend pas une bouteille mais une expérience émotionnelle, des itinéraires à découvrir, en particulier à vélo électrique. Ce « slow tourisme » durable répond aux nouvelles demandes des visiteurs. Ensuite, ceux qui ont apprécié un repas pourront acheter les produits, les commander sur Internet. L'oenotourisme et l'oliotourisme sont des instruments de développement puissants pour l'Italie, afin de préserver nos emplois ruraux et continuer à entretenir notre territoire. Le rôle des agriculteurs est essentiel. »
Le ministre sait le poids du tourisme : 210 milliards d'euros par an en Italie. Et selon l'enquête de Turismo DOP, 71 % des visiteurs choisissent leur destination en fonction des vins et de la gastronomie. Ce projet Turismo DOP fournit des outils de marketing aux réseaux des appellations d'origine qui proposent un « tourisme d'expérience » autour des produits DOP et IGP italiens.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les attaques ne se calment pas et les gens sont à bout de nerfs

prévient Cécile Giboureau, porte-parole syndicale, soulignant que le troupeau de Guzet s’apprêtait à descendre d’estive.