Le Réveil Lozère 01 avril 2020 à 11h00 | Par François Thomas

Les animaux aussi ont la notion de coopération

Éleveuse de salers dans le Cantal, Pauline Garcia s’est progressivement formée à l’éthologie. Cette méthode d’éducation permettant d’améliorer la docilité et la coopération des animaux s’applique aussi bien aux animaux domestiques qu’aux bovins et aux caprins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Françoise Thomas

On n’en est pas encore à laisser jouer les vaches sur des tablettes pour les calmer… Quoique ! En Russie, une étude est menée sur l’utilisation de casques de réalité virtuelle, adaptés aux vaches, pour stimuler la production de lait. Les bovins se voient affublés de cet équipement qui leur diffuse des images de vertes prairies. Si l’on n’en est qu’au début de l’expérimentation, les premiers éléments semblent montrer que cela calme les animaux, mais il est encore trop tôt pour connaître l’incidence sur la quantité de lait produite…

Sanction positive
D’autres méthodes existent pour rendre les animaux plus sereins et pourquoi pas plus productifs, parmi lesquelles notamment tout ce qui concerne l’éthologie. C’est-à-dire le fait d’interagir avec les animaux avec leurs codes à eux. Rien de virtuel ici, bien au contraire : on est dans le toucher et la parole, l’observation et l’écoute des moindres signes traduisant un trouble, une peur, une anxiété, une douleur…

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1554, du 2 avril 2020, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui