Le Réveil Lozère 28 novembre 2022 a 12h00 | Par JG

Les animaux d’élevage toujours moins exposés aux antibios

Les ventes d’antibiotiques en médecine vétérinaire ont reculé de 10,7 % de 2020 à 2021, selon le dernier bilan de l’Anses. L’exposition des animaux aux antibiotiques a diminué de 3,2 % en un an.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les ventes d’antibiotiques en médecine vétérinaire ont reculé de 10,7 % de 2020 à 2021, selon le dernier bilan de l’Anses. L’exposition des animaux aux antibiotiques a diminué de 3,2 % en un an.
Les ventes d’antibiotiques en médecine vétérinaire ont reculé de 10,7 % de 2020 à 2021, selon le dernier bilan de l’Anses. L’exposition des animaux aux antibiotiques a diminué de 3,2 % en un an. - © Francois d’Alteroche/Illustration

Les volumes de ventes d’antibiotiques ont reculé de 10,7 % de 2020 à 2021, selon le bilan annuel de l’Anses. Un recul des ventes et de l’exposition des animaux qui s’inscrit dans la continuité des efforts engagés dans le cadre des deux plans Ecoantibio. En 2021, 371 tonnes d’antibiotiques ont été vendues pour un usage vétérinaire, soit une diminution de 59,5 % par rapport à 2011, année de référence correspondant au début du premier plan Ecoantibio. Si l’on tient compte de la posologie de chaque molécule, l’exposition des animaux aux antibiotiques a diminué de 3,2 % entre 2020 et 2021 et de 47 % depuis 2011. Les animaux d’élevage sont toujours moins exposés : -0,9 % chez les bovins, -7,2 % chez les porcs, -8,6 % chez les volailles et -12,7 % chez les lapins entre 2020 et 2021. La tendance est inverse chez les animaux domestiques (chats/chiens) dont l’exposition bondit de 9,9 % en un an. Cette évolution serait liée à une « médicalisation » plus importante de ces espèces, avance l’Anses. On observe également une hausse de la consommation d’antibiotiques chez les chevaux (+17,7 %) dont les populations sont vieillissantes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Je reste persuadée que les cartes sur lesquelles s’appuient l’expertise des prairies ne reflètent pas les pertes réelles de fourrage par la méthode des indices de pousse de l’herbe

a déclaré Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture, alors que les calamités agricoles 2022 sont en cours de paiement auprès des agriculteurs concernés.