Le Réveil Lozère 22 mai 2019 a 14h00 | Par FDC48

Les bécassines de l’Aubrac suivies par satellite

Jeudi 28 mars 2019, deux bécassines des marais lozériennes (surnommées Aubrac et Usanges…) et quatre cantaliennes ont été équipées de balises GPS entre le plateau de l’Aubrac et la Planèze de Saint-Flour.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © FDC48

Depuis la mise en œuvre du programme de suivi, aucun oiseau n’avait encore pu être équipé dans le Massif-central. Grâce à une opération commune entre la fédération départementale des chasseurs du Cantal et celle de la Lozère, avec l’appui de la fédération d’Aveyron, de bénévoles du réseau des chasseurs de bécassines et du service départemental de l’ONCFS de la Lozère, une quinzaine d’oiseaux ont été capturés aux filets japonais. L’équipe du réseau bécassines de l’ONCFS de Nantes avait fait le déplacement avec dans leurs bagages six balises GPS. La concrétisation de cette opération s’est réalisée grâce au fervent soutien de Patrice Fevrier, président du CICB.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1511, du 23 mai 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.