Le Réveil Lozère 17 novembre 2021 a 16h00 | Par Copage

Les chantiers de plantation vont pouvoir commencer

Vendredi 29 octobre, l’association Copage a accueilli les agriculteurs venus chercher leurs rouleaux de paillage pour la plantation de haies.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vendredi 29 octobre, l’association Copage a accueilli les agriculteurs venus chercher leurs rouleaux de paillage pour la plantation de haies.
Vendredi 29 octobre, l’association Copage a accueilli les agriculteurs venus chercher leurs rouleaux de paillage pour la plantation de haies. - © Copage

Au total, 110 rouleaux de paillage attendaient les agriculteurs à l’exploitation agricole du lycée François Rabelais à Saint-Chély-d’Apcher. Ces rouleaux biodégradables en toile de jute et chanvre sont volumineux, et nécessitent un espace de stockage suffisamment grand et à l’abri des intempéries. Grâce au chef d’exploitation du lycée agricole François Rabelais, David Laumond, qui a accepté de stocker les fournitures, les agriculteurs ont pu récupérer leur matériel en toute sécurité. Lors du chargement, les agriculteurs et les petites mains du Copage se sont entraidés pour faciliter au maximum l’opération.
Cette année, 17 projets de plantation vont se réaliser, dont dix aux alentours de Saint-Chély-d’Apcher. Ces plantations sont en partie financées soit par la région Occitanie et le département de la Lozère, soit par le Plan de Relance. La prochaine étape pour les agriculteurs planteurs sera la réception des plants, tuteurs et gaines de protection qui aura lieu fin novembre. En Lozère, près de 6 000 arbres et arbustes seront plantés cette année via le dispositif de plantation du Copage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.