Le Réveil Lozère 17 juin 2020 à 09h00 | Par AJ

Les coopératives veulent une relance par la compétitivité

Bien qu'ayant maintenu tout ou partie de leurs activités pendant le confinement, les coopératives sortent affaiblies de l'épidémie de Covid-19. Leurs résultats pourraient être divisés de moitié. Pour redresser la barre, la Coopération agricole propose un plan de relance basé sur la compétitivité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bien qu'ayant maintenu tout ou partie de leurs activités pendant le confinement, les coopératives sortent affaiblies de l'épidémie de Covid-19. Leurs résultats pourraient être divisés de moitié. Pour redresser la barre, la Coopération agricole propose un plan de relance basé sur la compétitivité.
Bien qu'ayant maintenu tout ou partie de leurs activités pendant le confinement, les coopératives sortent affaiblies de l'épidémie de Covid-19. Leurs résultats pourraient être divisés de moitié. Pour redresser la barre, la Coopération agricole propose un plan de relance basé sur la compétitivité. - © Annick Conté

« La chaîne alimentaire a tenu bon, mais les coopératives ont souffert pendant cette crise », résume Dominique Chargé, président de la Coopération agricole, lors d'un point presse le 4 juin. D'après un sondage réalisé auprès de 318 coopératives, sur les mois de mars, avril et mai, les coopératives ont subi une perte moyenne de chiffre d'affaires (CA) de 28 %, du fait de l'épidémie de Covid-19.
Parmi les coopératives interrogées, 62 % chiffrent leurs pertes à plus de 20 %, 27 % à plus de 50 % et 5 % des coopératives estiment leurs pertes supérieures à 80 %. Les disparités sont importantes selon les filières. En effet, la grande majorité des coopératives ayant subi une baisse ou une perte de CA de plus de moitié opèrent dans les filières viticoles.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1565, du 18 juin 2020, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

À la différence des éco-régimes, qui seront obligatoires pour chaque État, la stratégie « Farm to fork » ne l’est pas, mais elle va se décliner dans les plans stratégiques nationaux

Explique le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, dans un entretien accordé à Agra Presse le 26 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui