Le Réveil Lozère 12 janvier 2022 a 11h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Les députés de la Coméco accélèrent le calendrier de la réforme

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Les députés de la commission des Affaires économiques (Coméco) ont adopté, le 6 janvier, une trentaine d'amendements modifiant le projet de loi (PJL) sur la gestion des risques climatiques en agriculture. Par deux sous-amendements du rapporteur Frédéric Descrozaille (LREM, Val-de-Marne), la commission a voté la réduction du délai octroyé au gouvernement pour prendre l'ordonnance prévue à l'article 7 du PJL. Ce délai passe de neuf à six mois pour définir les contours et missions du groupement d'assureurs (pool) et « les nouvelles missions confiées à la Caisse centrale de réassurance ». Cette mesure découle de quatre amendements identiques, inspirés par la FNSEA, requérant que le délai soit rabaissé à trois mois. De plus, les députés souhaitent que la mise en oeuvre du Comité chargé de l'orientation et du développement des assurances récoltes (Codar), prévue dans l'article 5 du PJL, puisse intervenir dès publication de la loi - au lieu du 1er janvier 2023.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.