Le Réveil Lozère 21 octobre 2020 a 11h00 | Par AG

Les employeurs agricoles peuvent solliciter les aides jusqu’au 31 novembre

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Les entreprises agricoles ayant des difficultés de trésorerie à cause de l’épidémie de Covid-19 ont un mois de plus pour demander à bénéficier de mesures de soutien économique. « La date limite pour les solliciter est décalée du 31 octobre au 30 novembre prochain », informe la MSA dans un communiqué le 19 octobre. Les employeurs agricoles ont donc quatre semaines supplémentaires pour demander l’exonération d’une partie des cotisations et contributions patronales ou l’aide au paiement de celles-ci, prévues dans la loi de finances rectificative du 30 juillet. Pour ce faire, ils doivent remplir un formulaire disponible sur le site internet de leur caisse MSA et le retourner « au plus tard le 30 novembre ». Cette mesure confirme les annonces du ministère de l’Économie, le 14 octobre, sur l’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire. En complément de cette prorogation, le ministère avait indiqué que des plans d’étalement des dettes fiscales et sociales « après déduction des exonérations » seraient mis en œuvre avec les entreprises et pourraient atteindre « 36 mois dans certaines situations ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.