Le Réveil Lozère 15 octobre 2021 a 08h00 | Par Marion Ghibaudo

Les femmes rurales à l'honneur

Instauré par l'ONU en 2008, la journée internationale de la femme rurale souhaite reconnaître « le rôle majeur et de plus en plus reconnu dans la pérennité des foyers et des communautés, des femmes, en zone rurale ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Instauré par l'ONU en 2008, la journée internationale de la femme rurale souhaite reconnaître « le rôle majeur et de plus en plus reconnu dans la pérennité des foyers et des communautés, des femmes, en zone rurale ».
Instauré par l'ONU en 2008, la journée internationale de la femme rurale souhaite reconnaître « le rôle majeur et de plus en plus reconnu dans la pérennité des foyers et des communautés, des femmes, en zone rurale ». - © V Rychembusch/Illustration

Selon l'ONU, « les femmes rurales représentent un quart de la population mondiale et travaillent comme agricultrices, entrepreneuses ou salariées agricoles ». « Orientation scolaire et universitaire, accès à l'emploi et aux services publics, engagement politique et associatif, accès aux responsabilités, mobilité, lutte contre les stéréotypes de genre et les violences... Autant de sujets majeurs pour les femmes et filles habitant en zone rurale. Pourtant, aucune des 181 mesures de l'agenda rural du gouvernement présenté à l'automne 2019 ne traite de l'égalité femmes hommes et des problématiques spécifiques aux femmes », a récemment dénoncé la délégation aux droits des femmes du Sénat, qui dévoilera un rapport sur « la situation des femmes dans les territoires ruraux » le jeudi 14 octobre.
L'objectif de ce rapport transpartisan, sur lequel la sénatrice Guylène Pantel a aussi travaillé, est de « dresser un tour d'horizon de la situation des femmes dans les territoires ruraux, autour de huit thématiques : mobilité et articulation des temps de vie, jeunesse et orientation scolaire, emploi et insertion professionnelle, métier d'agricultrice, entrepreneuriat, santé et accès aux soins, lutte contre les violences conjugales et engagement politique ». « Au-delà d'un panorama des obstacles et freins spécifiques rencontrés par les femmes rurales, la délégation souhaite surtout se faire l'écho de bonnes pratiques et initiatives locales innovantes qui pourraient être dupliquées dans d'autres zones du territoire national », a dévoilé la délégation dans un communiqué de presse du 11 octobre, annonçant la publication de ce rapport.
Marion Deltour et Fanny Janvier sont toutes les deux Lozériennes, agricultrices, mères, et Fanny Janvier est aussi élue MSA depuis 2020. Tout à la fois compagnes, mères, entrepreneuses : elles jonglent entre toutes ces casquettes, passant de l'une à l'autre sel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.