Le Réveil Lozère 11 mai 2022 a 15h00 | Par ED

Les groupements d’employeurs peinent à trouver des salariés

La pénurie de recrutements qui touche le monde agricole a été le thème central de l’assemblée générale d’Agri-Emploi qui s’est tenue le 9 mai à Mende.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La pénurie de recrutements qui touche le monde agricole a été le thème central de l’assemblée générale d’Agri-Emploi qui s’est tenue le 9 mai à Mende.
La pénurie de recrutements qui touche le monde agricole a été le thème central de l’assemblée générale d’Agri-Emploi qui s’est tenue le 9 mai à Mende. - © ED

« Plus que jamais, les agriculteurs lozériens recrutent ! » C’est le message à retenir de l’assemblée générale 2022 d’Agri Emploi. Le 9 mai, une vingtaine d’exploitants se sont réunis à Mende pour faire le bilan de l’année passée et discuter des tensions sur le recrutement des salariés agricoles.
À ce jour, Agri Emploi accompagne 30 groupements d’employeurs répartis sur tout le département, soit 220 adhérents qui embauchent 36 CDI. Seulement, en ce moment, huit postes, dont six à temps plein ne trouvent pas preneurs. À cela se rajoutent les trois postes – deux CDI et un CDD de six mois – encore vacants proposés par l’Areal et les cinq CDI dont aurait besoin le service de remplacement. En tout, une quinzaine de salariés agricoles manquent donc à l’appel en Lozère.

Effet Covid
« La situation est inédite. On a toujours eu des offres d’emplois vacantes car le métier de salarié agricole est souvent considéré comme un tremplin avant l’installation. Il y a donc toujours beaucoup de turn-over. Mais aujourd’hui, nous voyons l’impact du Covid et des confinements qui ont poussé plusieurs salariés à changer de cadre de travail », analyse Michel Pic, chargé de mission à Agri Emploi. En effet, à l’automne 2021, l’association a constaté une importante vague de départ qui ne s’est pas encore résorbée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

L’été 2022 pourrait être marqué par des étiages ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire

selon un communiqué diffusé au lendemain d’une réunion du Comité d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash).