Le Réveil Lozère 20 novembre 2019 à 09h00 | Par Le Réveil Lozère d’après communiqué

Les irréductibles Gaulois résistent encore et toujours

Si le contexte de la filière viande n’a que peu évolué, la première série, qui ouvrait la 35e campagne des ventes de la station nationale de qualification de Lanaud, les 13 et 14 novembre, semble donner des signes encourageants pour la campagne à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Obélix a été adjugé 12 100 € à un éleveur espagnol.
Obélix a été adjugé 12 100 € à un éleveur espagnol. - © Station de Lanaud

La station nationale de qualification de Lanaud organise chaque année plusieurs sessions de vente. La première de la 35e campagne de la saison se déroulait le 13 novembre pour les Espoirs et le 14 novembre dernier pour les RJ. Elle était composée dans sa très grande majorité de veaux de type mixte avec, toutefois, quelques veaux plus précoces et d’autres plus tardifs, ainsi que trois jeunes mâles génétiquement sans cornes. 141 veaux étaient donc mis en vente (66 RJ et 75 Espoirs) en provenance de 113 élevages issus de 32 départements.

Vente espoir : Ogarni au top
Comme de tradition, les veaux qualifiés « Espoirs » étaient proposés en ouverture de cette nouvelle campagne. Une série relativement fournie au regard des 75 jeunes taureaux qui se sont succédé dans le ring. 48 jeunes reproducteurs ont trouvé acquéreur lors de la vente, soit un taux de vente de 64 %. La moyenne de prix s’établit à 2 958 €. Notons la présence très active des acheteurs étrangers qui ont acquis dix jeunes taureaux lors de cette 1re série, en partance pour : l’Espagne, la Grèce, la Lituanie, le Portugal et la Pologne.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1535, du 21 novembre 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

À la différence des éco-régimes, qui seront obligatoires pour chaque État, la stratégie « Farm to fork » ne l’est pas, mais elle va se décliner dans les plans stratégiques nationaux

Explique le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, dans un entretien accordé à Agra Presse le 26 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui