Le Réveil Lozère 13 avril 2022 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Les miss laitières font le bonheur des visiteurs

Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. Une belle édition, qui a réuni autant d'éleveurs que de visiteurs, et a permis de montrer le dynamisme du secteur laitier dans le département. En Prim'Holstein, Ella est la première vache à dépasser les 100 000 litres de lait en Lozère.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. (© Marion Ghibaudo) Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. © Marion Ghibaudo Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. © Marion Ghibaudo Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. © Marion Ghibaudo Samedi 9 avril, sous la halle d'Aumont-Aubrac, avait lieu le concours des miss laitières. © Marion Ghibaudo

Quatre races étaient réunies sous la halle : Montbéliardes, brunes, Simmental et Prim'Holstein, pour que les éleveurs puissent s'affronter sur le ring avec leurs bêtes. Au total, ce sont 125 vaches pour 47 éleveurs qui se sont retrouvés ce samedi, malgré le froid mordant sur l'Aubrac. Nouveauté cette année : un food-truck, tenu par le restaurant du Lion d'or (sis à Saint-Chély-d'Apcher), a servi le repas du midi. Lors de la dernière édition, 200 repas avaient été servis, contre près de 400 cette année, un vrai record qui réjouit les organisateurs, chambre d'agriculture en tête, appuyés par le Comel (comité d'organisation des manifestations d'élevage) et les présidents de syndicat. Tous se sont satisfaits d'une « belle journée », qui a réuni une foule importante tout au long de l'évènement.
Parmi les nouveautés remarquées : le syndicat des brunes, a, cette année, décidé d'attribuer un prix pour les lots d'élevage, « pour encourager plus d'éleveurs à participer ». Par sections et selon leurs âges, les vaches ont défilé sur le ring sous l'oeil attentif de juges experts. Le concours junior a, pour sa part, remporté un franc succès auprès du public, qui a suivi avec attention et longuement applaudi la relève agricole qui a fièrement défilé sur le ring aux côtés de leurs jeunes animaux. Ce concours réunit des jeunes de moins de 15 ans et de 15 à 22 ans.

100 000 litres de lait pour Ella, la Prim'Holstein

De nombreuses récompenses ont été distribuées durant cette journée, dont un diplôme à la saveur particulière, à Bertrand Boudon. Ella, sa vache de neuf ans, vient de dépasser les 100 000 litres de lait produit (103 119 litres exactement), la classant 364e au palmarès national des Grandes laitières Prim'Holstein en 2021. Elle est la première en Lozère à atteindre ce seuil. Bertrand Boudon est éleveur individuel, installé à Saint-Germain-du-Teil depuis 1990 sur l'exploitation familiale. Il livre son lait à Sodiaal. « J'aime les vaches qui font du lait, qui vieillissent bien », a confié l'éleveur, très fier de ce titre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.