Le Réveil Lozère 20 juillet 2022 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Les parcs naturels demandent aux usagers de respecter les règles

Alors qu'une hausse significative de la fréquentation des parcs naturels lozériens a été notée cette année, ces derniers ont décidé de lancer des campagnes de communication pour rappeler les règles d'usage.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Alors qu'une hausse significative de la fréquentation des parcs naturels lozériens a été notée cette année, ces derniers ont décidé de lancer des campagnes de communication pour rappeler les règles d'usage.
Alors qu'une hausse significative de la fréquentation des parcs naturels lozériens a été notée cette année, ces derniers ont décidé de lancer des campagnes de communication pour rappeler les règles d'usage. - © Marion Ghibaudo

C'est sur le côté drôle et décalé que le PNR Aubrac a décidé de jouer pour faire passer des messages de prévention. « Il faut trouver un équilibre entre les intérêts de chacun », a pointé Christelle Moureton, présidente des commerçants d'Aumont-Aubrac lors de la présentation de cette campagne à la presse, à Nasbinals, le 6 juillet.
En détournant des chansons iconiques du répertoire français pour rappeler ce qu'il est possible et impossible de faire en randonnée. Avec le hashtag #Quelamontagneestbelle, le parc souhaite « sensibiliser les touristes et prévenir les conséquences de la surfréquentation. Les Français sont très nombreux à vouloir profiter d'une échappée belle à la campagne mais ils ne connaissent pas tous les comportements à adopter pour respecter la nature et les activités pastorales. Pour les agents du parc, comme pour les professionnels du tourisme, les éleveurs ou les élus du territoire, le constat a été unanime après la surfréquentation qui a fait suite aux confinements : déchets laissés sur les sentiers de randonnée, plaintes d'éleveurs harassés de voir des randonneurs « prendre un selfie avec des vaches parce qu'elles ont des cornes », ou trouver des portes de parcs laissées ouvertes après leur passage, etc.
Avec cette campagne de communication comprenant affiches et stickers distribués dans les offices de tourisme et les commerces, gîtes et hôtels de l'Aubrac, le parc a choisi l'humour - désarmant - et la pédagogie pour « éclairer » les néophytes avec des slogans inspirés de chansons revisitées : « Ne me quitte pas » accompagné de la mention « aucun déchet n'a de place dans la nature », « Oh... j'vais tout casser si vous touchez au fruit de mes entrailles » pour rappeler qu'il vaut mieux se tenir à distance des vaches, « Il était où, hein... Le Youki ? » pour inciter à tenir son chien en laisse, ou « Ferme la barrière Djaja, y'a pas moyen Djaja » inspiré de la chanson d'Aya Nakamura. « Utiliser l'humour pour faire de la pédagogie est une très bonne chose, nous ne sommes pas là pour contraindre les gens, mais faire passer ces messages de prévention est très important », a résumé Christelle Moureton.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).