Le Réveil Lozère 21 juillet 2021 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère d’après communiqué

Les races ovines en assemblée générale

Le 6 juillet 2021, à Langeac, a eu lieu l’assemblée générale de la race blanche du massif central, qui fait partie de l’OS Races ovines des massifs sélection.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Lors de cette assemblée générale de section, il a été constaté qu’au cours de la campagne 2020, les effectifs sont restés stables même si une légère diminution du nombre de brebis a été dénombrée : 51 éleveurs détiennent 22 420 brebis, dont 14 élevages en Lozère (quatre élevages en accéléré représentant 1 146 brebis ; 10 élevages en non-accéléré, représentant 5 034 brebis).
Quant à la taille moyenne des élevages de la base de sélection, ils se situent aux alentours de 440 brebis, pour une fourchette variant de 150 à 1 200 brebis par élevage.
Durant l’assemblée, un point a été fait sur les agnelages : durant la campagne 2020, 34 713 agneaux sont nés (contre 35 731 en 2019), mais il a été remarqué que « la part d’agneaux nés sans paternité reste trop importante pour permettre de mettre en place une pression de sélection ».
Il a aussi été constaté que « le nombre de béliers rentrés en station de contrôle individuel est plus faible que pour la campagne précédente », avec un satisfecit : « la pression de sélection sur les agneaux candidats a été renforcée, ce qui a permis d’améliorer la qualité des béliers rentrés ».
Enfin, il a été constaté que le volume des inséminations artificielles s’est maintenu entre 2019 et 2020, même si l’arrêt du « testage boucher de la race à Fedatest et l’arrêt d’achat d’agnelles blanches issues d’IA à la station de Fedatest » avaient entraîné une baisse entre 2018 et 2019. L’accent va être mis sur les solutions techniques à trouver pour améliorer « la réussite de la fertilité globale ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).