Le Réveil Lozère 02 juin 2022 a 11h00 | Par ED

Les ruches essaiment à Marvejols

Après le collège Marcel Pierrel, c'est au tour de la mairie de Marvejols d'accueillir des abeilles sous son toit. La ruche, inaugurée le 23 mai, vise à sensibiliser aux risques environnementaux liés à la disparition des pollinisateurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Après le collège Marcel Pierrel, c'est au tour de la mairie de Marvejols d'accueillir des abeilles sous son toit. La ruche, inaugurée le 23 mai, vise à sensibiliser aux risques environnementaux liés à la disparition des pollinisateurs.
Après le collège Marcel Pierrel, c'est au tour de la mairie de Marvejols d'accueillir des abeilles sous son toit. La ruche, inaugurée le 23 mai, vise à sensibiliser aux risques environnementaux liés à la disparition des pollinisateurs. - © ED

À la mairie de Marvejols, le miel des pauses-café sera désormais local. Depuis vendredi 20 mai, des abeilles noires occupent les combles de l'Hôtel de ville. La ruche, financée par le département et installée par le syndicat apicole de Lozère s'inscrit dans une démarche de sensibilisation impulsée par plusieurs acteurs de la commune. « C'est une action pour rappeler que les abeilles sont les sentinelles de l'environnement. Avec cette inauguration, nous voulons envoyer un signal pour insister sur leur importance pour la biodiversité et l'environnement », résume Patricia Bremond, la maire de Marvejols. Dans le même temps, la ville s'est lancée dans les démarches pour obtenir auprès de l'Union nationale des apiculteurs français (Unaf), le label ApiCité qui récompense les collectivités agissant en faveur de la préservation des abeilles. « On réfléchit actuellement à l'installation d'une autre ruche à l'office du tourisme », indique par ailleurs la maire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les Cuma attendent du projet de loi énergies renouvelables qu’il soutienne le développement de solutions mutualisées. Il s’agit en priorité de lever les freins à la production d’énergie en Cuma : ouverture statutaire, simplification des démarches administratives, développement des liens avec les collectivités territoriales, etc

d’après un communiqué.