Le Réveil Lozère 31 juillet 2019 a 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

Les tendelles sur le devant de la scène

Stand sur la Fête des pâturages, film, étude… Lozériens et Aveyronnais multiplient les démarches pour communiquer sur les tendelles.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Dimanche dernier, lors de la Fête des pâturages, un stand était dédié à la découverte de la chasse et notamment la tradition des tendelles.
Dimanche dernier, lors de la Fête des pâturages, un stand était dédié à la découverte de la chasse et notamment la tradition des tendelles. - © Aurélie Pasquelin

Pratiquée depuis des siècles sur les causses, la chasse à la tendelle a pu et peut encore être remise en question. Afin de sauvegarder la pratique, les fédérations des chasseurs de Lozère et de l’Aveyron ont multiplié les actions. En 2005 déjà en présentant la pratique au Conseil d’État, puis en 2016 en commandant une étude approfondie sur la pratique. Ce document de près de 300 pages, rédigé par Christophe Baticle, socio-anthropologue devrait d’ailleurs être prochainement publié aux éditions du CNRS sous forme de livre. Plus récemment, à l’occasion de la Fête des pâturages, qui se tenait sur le causse Méjean, la fédération des chasseurs de Lozère tenait un stand. L’objectif : présenter la faune lozérienne, la chasse sur le département et plus particulièrement la tradition de la tendelle sur les causses.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1521, du 1er août 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les Cuma attendent du projet de loi énergies renouvelables qu’il soutienne le développement de solutions mutualisées. Il s’agit en priorité de lever les freins à la production d’énergie en Cuma : ouverture statutaire, simplification des démarches administratives, développement des liens avec les collectivités territoriales, etc

d’après un communiqué.