Le Réveil Lozère 20 mars 2019 a 15h00 | Par Actuagri

Les territoires s’ouvrent à la transition agro-écologique et à l’alimentation durable

Les premières assises territoriales de la transition agro-écologique et de l’alimentation durable qui se sont déroulées les 5 et 6 février derniers à Montpellier, ont confirmé l’implication des territoires en faveur de l’agroécologie et de l’alimentation durable.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

C’est sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture que ces premières assises organisées par la Métropole de Montpellier, en partenariat avec Agropolis international, le Centre national de la fonction publique territoriale et l’association Terres en villes, ont mobilisé plus de 500 participants autour de nombreuses thématiques, qu’il s’agisse de filières alimentaires, de développement durable, ou bien de santé publique et d’urbanisme, etc. Dans son intervention, Pascal Augier a insisté sur le lien entre l’agriculture et notre alimentation et les objectifs du Plan ambition bio 2022 fixés pour atteindre 15 % de SAU en bio. « L’Occitanie est dans le top 5 des régions européennes bio », a souligné le directeur régional de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt qui n’a pas manqué de rappeler les objectifs de diminution du recours aux produits phyto de synthèse « toujours d’actualité grâce au Plan Écophyto », et ceux du Plan Écoantibio « qui ont permis de réduire l’utilisation des antibiotiques dans les élevages de 40 %, depuis 6 ans ». Le directeur de la Draaf a mis en exergue la loi Egalim, « qui va plus loin en matière de don alimentaire que la Loi Garot relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, sans oublier l’indépendance du conseil phytosanitaire et le respect du bien-être animal ».

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1502, du 21 mars 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.