Le Réveil Lozère 26 mai 2021 a 11h00 | Par Eva DZ

Les vautours continuent de faire des victimes

Alors que la saison de pâturage débute, les éleveurs devraient être soulagés de laisser leurs animaux profiter des pâtures. Mais c'est plutôt l'inquiétude qui les gagne en raison d'une recrudescence des attaques de vautours, dans le nord et le sud de l'Aveyron et sur le Lévézou.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
FDSEA et JA sont venus déposer le cadavre d'une jument attaquée à Vezins de Lévézou par les vautours devant la DDT.
FDSEA et JA sont venus déposer le cadavre d'une jument attaquée à Vezins de Lévézou par les vautours devant la DDT. - © Eva DZ

Depuis quelques semaines, les attaques de vautours s'amplifient : veaux, vaches, brebis, chevaux en sont les victimes. Face à cette recrudescence et pour relayer l'inquiétude grandissante des éleveurs, la FDSEA et les JA ont participé le 12 mai à un comité départemental vautour sous l'égide de la préfète de l'Aveyron. Un comité qui a débouché sur plusieurs annonces de l'administration : la mise à disposition d'un médiateur, d'un vétérinaire expert et d'un numéro d'alerte dédié aux attaques de vautours.
De premières avancées que les éleveurs jugent insuffisantes : « ce que nous voulons, c'est zéro attaque, une régulation de la population des vautours et la possibilité de pratiquer des tirs d'effarouchement en cas d'attaques... »

Depuis quelques semaines, les attaques de vautours s'amplifient : veaux, vaches, brebis, chevaux en sont les victimes. Face à cette recrudescence et pour relayer l'inquiétude grandissante des éleveurs, la FDSEA et les JA ont participé le 12 mai à un comité départemental vautour sous l'égide de la préfète de l'Aveyron. Un comité qui a débouché sur plusieurs annonces de l'administration : la mise à disposition d'un médiateur, d'un vétérinaire expert et d'un numéro d'alerte dédié aux attaques de vautours.
De premières avancées que les éleveurs jugent insuffisantes : « ce que nous voulons, c'est zéro attaque, une régulation de la population des vautours et la possibilité de pratiquer des tirs d'effarouchement en cas d'attaques... »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.