Le Réveil Lozère 22 janvier 2023 a 08h00 | Par YG

Loi d’avenir : la concertation en régions précisée par les chambres

Pour nourrir le projet de loi d’orientation et d’avenir, les chambres d’agriculture veulent faire remonter des initiatives locales via les concertations en régions.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Sébastien Windsor, président de Chambres d’agriculture de France (ex-APCA).
Sébastien Windsor, président de Chambres d’agriculture de France (ex-APCA). - © Virginie Charpenet

« Faire remonter des initiatives du terrain » : c’est l’objectif de la concertation en régions organisée par les chambres d’agriculture pour préparer la loi d’orientation et d’avenir, a indiqué Sébastien Windsor, président de Chambres d’agriculture France (ex-APCA), lors d’une conférence de presse le 11 janvier. Afin de « sortir des débats philosophiques sur les modèles d’agriculture », l’élu normand souhaite que chaque région aboutisse à une liste d’une dizaine d’initiatives « pragmatiques et duplicables » pour chacune des thématiques du projet de loi (installation-transmission, formation, transitions). Des solutions « expérimentales, existantes ou à imaginer », précise-t-il, pour répondre à des questions comme « comment favoriser le portage du foncier ? », « comment aider les jeunes dont le projet n’est pas assez mûr ? » ou « comment moderniser le points accueil installation ? » M. Windsor vise une conclusion des concertations régionales pour la mi-mai, afin que « la fin des débats nationaux soit consacrée à la prise en compte des remontées du terrain ». Dans les régions, des échanges ont démarré entre chambres et administration ; les concertations commenceront « début février » avec une « réunion plénière de lancement en format CoreAMR » (commission régionale de l’économie agricole et du monde rural). Ce même format sera convoqué en fin de concertation pour « valider les projets qui seront remontés au niveau national ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.