Le Réveil Lozère 03 juillet 2021 a 12h00 | Par AG

Marchés agricoles et lutte biologique en plus de la Pac et des abeilles

Ordre du jour chargé pour le dernier Conseil agriculture de la présidence portugaise les 28 et 29 juin à Luxembourg. Le principal sujet sera l'approbation du compromis avec le Parlement européen sur la future Pac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Maria do Céu Antunes, ministre de l'agriculture portugaise, en conférence de presse lors de la commission Agriculture et pêche de mai 2021.
Maria do Céu Antunes, ministre de l'agriculture portugaise, en conférence de presse lors de la commission Agriculture et pêche de mai 2021. - © Union européenne

Outre leurs échanges sur la future Pac et l'évaluation des risques liés aux pesticides pour les abeilles, les ministres de l'Agriculture de l'UE, qui se réuniront les 28 et 29 juin à Luxembourg pour la dernière fois sous présidence portugaise, auront également un échange de vues sur la situation des marchés agricoles sur la base d'un document préparé par la présidence portugaise. Bien que le secteur alimentaire de l'UE se rétablisse suite à la levée des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, certains secteurs restent affectés, notamment ceux des fruits et légumes et du vin frappés par les fortes gelées du printemps, souligne la présidence. De plus, la propagation de la peste porcine africaine et de la grippe aviaire ainsi que les prix élevés des aliments pour animaux continuent d'affecter la reprise des secteurs de la viande. Enfin, l'impact du Brexit a commencé à se faire sentir, notamment sur les importations.
Les ministres de l'Agriculture devraient également adopter des conclusions du Conseil invitant la Commission à présenter une étude sur les agents de lutte biologique. Cette question a fait l'objet d'un débat au mois de mars, au cours duquel les Vingt-sept s'étaient exprimés en faveur d'une harmonisation à l'échelle de l'UE des règles encadrant l'utilisation de ces produits par les agriculteurs en vue notamment de réduire l'utilisation de pesticides.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).