Le Réveil Lozère 09 juillet 2021 a 09h00 | Par RM

Marchés agricoles européens : reprise dans la plupart des secteurs, selon Bruxelles

Depuis avril, la plupart des secteurs agricoles se sont relancés avec des prix revenus à leur niveau d'avant la pandémie de Covid-19, indique le commissaire européen à l'Agriculture et au développement rural Janusz Wojciechowski. Le secteur de la viande en particulier enregistre globalement de belles performances, tout comme l'huile d'olive.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Depuis avril, la plupart des secteurs agricoles se sont relancés avec des prix revenus à leur niveau d'avant la pandémie de Covid-19, indique le commissaire européen à l'Agriculture et au développement rural Janusz Wojciechowski. Le secteur de la viande en particulier enregistre globalement de belles performances, tout comme l'huile d'olive.
Depuis avril, la plupart des secteurs agricoles se sont relancés avec des prix revenus à leur niveau d'avant la pandémie de Covid-19, indique le commissaire européen à l'Agriculture et au développement rural Janusz Wojciechowski. Le secteur de la viande en particulier enregistre globalement de belles performances, tout comme l'huile d'olive. - © François d'Alteroche/Illustration

Malgré un contexte marqué par la pandémie de Covid-19, le commissaire à l'Agriculture Janusz Wojciechowski a indiqué le 29 juin, à l'occasion d'un Conseil des ministres de l'agriculture des 27 à Luxembourg, que « dans l'ensemble, nous avons assisté à une reprise assez rapide du marché post-Covid au cours des deux derniers mois et la plupart des prix sont revenus à leur niveau d'avant crise, voire à un niveau supérieur ». En particulier pour les produits d'animaux, « où la crise est déjà derrière nous et où les marchés sont forts », poursuit-il. Sur ce point, il précise que « les prix de la viande bovine, de la viande porcine, de la volaille et des ovins sont nettement supérieurs à la moyenne sur cinq ans ». Toutefois, dans certains États membres tels que l'Espagne et la Lettonie, le secteur de l'élevage reste vulnérable.
Quant aux marchés du lait, du sucre ou encore des céréales, le commissaire souligne le retour d'un certain dynamisme avec des prix qui se stabilisent, voire augmentent. Par exemple pour les produits laitiers de l'UE, les prix ont enregistré une hausse à deux chiffres. Concernant le prix du sucre, il a atteint 394 EUR/t en mars, soit une hausse de 19 EUR par rapport à l'année dernière, indique Bruxelles. Et d'ajouter que le marché du riz est aussi marqué par des prix domestiques élevés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Le projet prévoirait, dans une phase de transition, l’accompagnement de chaque collaborateur et un soutien individualisé aux éleveurs

expliquait Danone dans un communiqué, suite à son annonce de la conversion de sa laiterie de Villecomtal-sur-Arros (Gers) en usine de boissons végétales.