Le Réveil Lozère 04 juin 2022 a 12h00 | Par AG

Marchés agricoles : Ukraine et sécheresse attisent l'incertitude

Malgré de bonnes perspectives de récolte - jusqu'alors, tout du moins - et des prix élevés, la situation des marchés agricoles de l'UE inquiète. L'envolée des coûts des intrants, conséquence de la guerre en Ukraine, place plusieurs secteurs (l'élevage en particulier mais aussi les fruits et légumes) dans une situation difficile. S'ajoute à cela la sécheresse qui frappe l'UE et qui pourrait toucher, à son tour, le secteur des céréales.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski.
Le commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski. - © Jennifer Jacquema - EC - Auiovisuel services

« Dans des circonstances normales, je pourrais dire que les marchés se portent globalement bien. Malheureusement, nous ne sommes pas dans des circonstances normales. » Tels ont été les propos introductifs du commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski lors de son échange sur la situation des marchés agricoles de l'UE avec les ministres des Vingt-sept, le 24 mai à Bruxelles. En effet, les perspectives de production sont bonnes et les prix élevés dans la plupart des secteurs. Mais l'invasion de l'Ukraine par la Russie a rebattu les cartes en faisant s'envoler les prix des intrants (engrais, énergie et aliments pour animaux). À cela s'ajoutent les conditions météorologiques récentes, avec une sécheresse qui touche déjà de nombreux pays européens et menace de se prolonger durant l'été. « Difficile dans ce contexte de prédire avec une grande certitude comment les choses peuvent évoluer », admet le commissaire européen. Et d'ajouter que selon les dernières statistiques disponibles, l'inflation alimentaire a atteint 8,9 % dans l'UE « ce qui risque d'entraîner une instabilité économique générale, car une inflation élevée et croissante est toujours compliquée à corriger ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).