Le Réveil Lozère 26 août 2020 à 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Marie Deltour, la chasseresse passion

Saisonnière à la fédération de chasse de Lozère depuis cet été, Marie Deltour a décidé de passer son permis de chasse en juillet 2020, après six années où elle s'est contentée d'être accompagnatrice sur les battues d'une équipée. Portrait d'une nouvelle chasseresse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Saisonnière à la fédération de chasse de Lozère depuis cet été, Marie Deltour a décidé de passer son permis de chasse en juillet 2020, après six années où elle s'est contentée d'être accompagnatrice sur les battues d'une équipée. Portrait d'une nouvelle chasseresse.
Saisonnière à la fédération de chasse de Lozère depuis cet été, Marie Deltour a décidé de passer son permis de chasse en juillet 2020, après six années où elle s'est contentée d'être accompagnatrice sur les battues d'une équipée. Portrait d'une nouvelle chasseresse. - © Marion Ghibaudo

« Passer mon permis est devenu une évidence », confie Marie Deltour. Une lente maturation d'une passion née grâce à son mari, chasseur comme elle. La jeune femme, qui « aime cuisiner, en couple, la venaison ramenée grâce aux battues », souhaitait aussi prendre une part plus active dans les équipées de chasse.
Marseillaise d'origine, arrivée en Lozère à l'âge de 12 ans, Marie Deltour ne connaissait rien à la chasse avant de rencontrer son mari. « Mon papa était pêcheur, mais pas de chasseurs dans la famille », rit la jeune femme. Elle avoue cependant que la chasse est un domaine pour lequel elle a toujours eu de l'intérêt.
« C'est difficile à expliquer, mais je trouve ça passionnant, de pister, de voir le travail des chiens, de savoir que ce qu'on mange, et de ne pas être une simple consommatrice de viande mais d'être aussi actrice », détaille la nouvelle chasseresse.
Après quelques années en tant que chasseuse néophyte, Marie Deltour espère qu'elle prendra des responsabilités au sein de son équipe, « pourquoi pas être cheffe de battue ou responsable d'équipe, ça pourrait être intéressant », pense-t-elle, même si tout ce qu'elle veut pour le moment, c'est débuter sa première saison de chasse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Depuis des semaines, un éleveur perd 150 euros par animal vendu.

a dénoncé le bureau du Berceau des races à viande du Massif Central (Brav, regroupant 22 départements).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui