Le Réveil Lozère 18 mars 2020 à 10h00 | Par Aurélie Pasquelin

Mesures d’accompagnement pour les entreprises et les exploitants agricoles

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MSA du Languedoc

Suite aux annonces effectuées le 14 mars par le Premier ministre, portant sur le renforcement du plan de prévention et de lutte contre l’épidémie de Covid 19, tous les points d’accueil MSA sont fermés à partir de ce jour. Nous remercions nos adhérents de ne contacter leur MSA qu’en cas d’absolue nécessité au 04 99 58 3000.
La MSA du Languedoc invite tous les assurés à transmettre leurs dossiers via les téléservices mis à disposition sur leur espace privé. Les missions conduisant des agents à se déplacer sur le terrain (travailleurs sociaux, contrôleurs, conseillers en prévention des risques professionnels…) sont également suspendues à ce jour.
Vous êtes employeur ou exploitant agricole ? Suite à la fermeture temporaire des établissements scolaires, certains salariés, qui doivent assurer la garde de leurs enfants à domicile et pour lesquels le télétravail n’est pas envisageable, peuvent bénéficier d’un arrêt de travail à déclarer par l’employeur sur le site declare.ameli.fr. Si vous êtes exploitant agricole, ce dispositif s’applique également pour vous.
Un dispositif de prise en charge exceptionnel défini avec les pouvoirs publics est mis en place en faveur des employeurs de main-d’œuvre et des exploitants agricoles qui rencontrent des difficultés de paiement de cotisations et de contributions.
Pour toute information, rendez-vous sur languedoc.msa.fr,
rubrique Employeur, Vie de l’entreprise, Santé des salariés au travail.
Toutes les informations sur languedoc.msa.fr
et sur le compte twitter @msa_languedoc

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.