Le Réveil Lozère 05 février 2020 a 12h00 | Par Propos recueillis par Pierre Garcia

« Mieux mettre en valeur nos trois cents coopératives »

Président de la coopération agricole Auvergne-Rhône-Alpes (ex-Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes), Patrice Dumas affiche ses ambitions pour 2020.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © DR

Quelle est la nouvelle stratégie portée par la coopération agricole ?
Suite au grand débat coopératif que nous avons lancé en 2018, nous avons décidé de changer de nom et de définir une nouvelle feuille de route à horizon 2030. Notre premier objectif est de travailler sur la compétitivité des filières à la fois sur le marché français et à l’export, plus particulièrement dans la restauration hors domicile. Nous souhaitons aussi améliorer l’attractivité de nos coopératives pour les jeunes et les nouveaux associés coopérateurs avec une attention particulière pour le secteur de l’agroalimentaire qui compte vingt mille emplois non pourvus. Enfin, nous souhaitons développer une réflexion prospective pour accompagner les coopératives dans les transitions économiques, agroécologiques et générationnelles.

Comment est portée cette stratégie au profit des coopératives d’Auvergne-Rhône-Alpes ?
En Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons signé en 2018 un partenariat avec les Draaf afin de valoriser notre modèle économique dans la formation initiale. Nous travaillons également avec l’Isara et Vetagro Sup pour tout ce qui concerne l’innovation ainsi que la recherche et le développement. Dans notre région, nous souhaitons aujourd’hui tout faire pour mieux mettre en valeur nos trois cents coopératives qui représentent à elles seules un chiffre d’affaires de dix milliards d’euros. En Auvergne-Rhône-Alpes, nous avions déjà fait le choix d’une démarche prospective et nous travaillerons donc aussi à la valorisation de notre raison d’être, de nos valeurs et de nos externalités positives.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression