Le Réveil Lozère 10 novembre 2020 à 08h00 | Par RM

Négociations au point mort sur le CFP et le Plan de relance

Pour leur dixième réunion, peu de progrès ont été réalisés le 28 octobre par le Conseil de l’UE, le Parlement européen et la Commission européenne afin de trouver un compromis sur le cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 et le Plan de relance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour leur dixième réunion, peu de progrès ont été réalisés le 28 octobre par le Conseil de l’UE, le Parlement européen et la Commission européenne afin de trouver un compromis sur le cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 et le Plan de relance.
Pour leur dixième réunion, peu de progrès ont été réalisés le 28 octobre par le Conseil de l’UE, le Parlement européen et la Commission européenne afin de trouver un compromis sur le cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 et le Plan de relance. - © JC Gutner/Illustration

À l’issue d’une dixième réunion tenue le 28 octobre, les pourparlers entre le Conseil de l’UE, le Parlement européen et la Commission sur le cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 et le Plan de relance de l’économie continuent de faire du surplace. « Les négociations trilatérales sur le budget de l’UE et le Plan de relance se sont terminées avec peu de progrès. Les négociations continuent d’être très difficiles, des lacunes importantes subsistent. Les discussions se poursuivent au niveau technique », a indiqué la présidence allemande du Conseil.
Les suggestions du Parlement européen pour dégager des fonds supplémentaires en faveur de quinze programmes phares de l’UE (Horizon Europe, InvestEU, Erasmus +, Life +, EU4Health) ont notamment été refusées par la présidence allemande du Conseil. Alors que les eurodéputés souhaitent une augmentation de 15 milliards d’euros (14 milliards d’euros seraient consacrés à ces programmes) par rapport à la proposition de la Commission, soit un budget total 2021 d’un peu moins de 182 milliards d’euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.