Le Réveil Lozère 23 décembre 2014 a 08h00 | Par INRA

« Nous essayons de comprendre le virus H5N8 »

Trois unités de l’Inra travaillent en continu sur les virus de la grippe chez les animaux. Trois questions à Jean-Luc Guerin, vétérinaire et virologiste aviaire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Que savons-nous du virus de la grippe aviaire H5N8, est-il dangereux pour les élevages ?

Les volailles font face à deux types de virus grippaux : les virus faiblement pathogènes et les hautement pathogènes. Les virus influenza aviaires faiblement pathogènes n’infectent chez les volailles que les voies digestives ou respiratoires. Pour les hautement pathogènes, l’incubation est très rapide. La volaille peut mourir dans les heures qui suivent. Dans ce cas, les souches découvertes dans des foyers géographiquement très éloignés en Allemagne, Pays-Bas et Grande-Bretagne sont génétiquement très proches du virus coréen hautement pathogène H5N8. Une hypothèse est qu’il soit arrivé en Europe via la Sibérie, transporté par des oiseaux migrateurs.

La suite de l'interview dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 25 décembre 2014

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

L’été 2022 pourrait être marqué par des étiages ou des baisses de nappes marquées sur la totalité du territoire

selon un communiqué diffusé au lendemain d’une réunion du Comité d’anticipation et de suivi hydrologique (Cash).