Le Réveil Lozère 16 juin 2022 a 10h00 | Par Le Réveil Lozère

Nuit des burons : une cinquième édition sous le signe des étoiles

Abonnez-vous Reagir Imprimer

En cette cinquième édition, le parc naturel de l’Aubrac invite à redécouvrir le précieux patrimoine des burons de l’Aubrac à travers neuf nouvelles soirées festives aux quatre coins du plateau, de juin à août. Les spectacles sont toujours en accès gratuit. Sous le thème « Secouons les étoiles », ces neuf soirées festives proposent un programme composé de musique classique, traditionnelle et actuelle, de spectacles vivants et équestres, de bal musette, de pique-niques partagés, de dégustations et de marchés de producteurs locaux. Entre Lozère, Aveyron et Cantal, la Nuit des burons invite à venir redécouvrir autrement le patrimoine de l’Aubrac. « Le buron, ou mazuc en occitan, désigne ces fromageries d’estives, un marqueur fort de l’identité culturelle de l’Aubrac. Dans la charte du parc, les élus ont choisi d’œuvrer au rayonnement et à l’attractivité du territoire en engageant une dynamique de valorisation continue des patrimoines et structurer une offre culturelle fédératrice. C’est cette ambition que poursuit toujours la Nuit des burons », explique Laurent Joyeux, chargé de mission culture pour le parc.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.