Le Réveil Lozère 26 mai 2022 a 08h00 | Par Eva DZ - La Volonté Paysanne

OS race Aubrac : La confiance est intacte

Les retrouvailles au concours national Aubrac au dernier Sommet de l'élevage ont redonné confiance aux responsables de l'organisme de sélection Aubrac, aux éleveurs comme aux partenaires de cette race, qui continue sa progression.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
400 animaux, 44 structures partenaires privés et huit collectivités : le National Aubrac au Sommet de l'élevage a laissé de grands souvenirs.
400 animaux, 44 structures partenaires privés et huit collectivités : le National Aubrac au Sommet de l'élevage a laissé de grands souvenirs. - © La Volonté Paysanne/Archives

L'OS race Aubrac tenait son assemblée générale vendredi 13 mai à Bozouls. Si la race Aubrac a connu en dix ans, une progression de près de 50 % de ses effectifs à l'échelon national (+ 81 321 vaches), elle n'a néanmoins pas été épargnée par la crise sanitaire qui a notamment généré des retards dans ses activités et l'a obligé à de nouvelles organisations. « Les moments d'échanges et de débats entre administrateurs ont été réduits, ce qui a eu un impact sur l'avancée de nos travaux », confirme le président, Yves Chassany.

Les impacts de la crise sanitaire
La difficulté à organiser des tournées dans les élevages, les retards consécutifs à la pandémie... ont ainsi impacté l'organisme de sélection : « le renforcement de l'équipe de terrain est toujours une priorité, mais cela passe par notre capacité à financer cette évolution », confie le président de l'OS. Avec plus d'adhérents (+12 % en dix ans, soit 668 en 2021) répartis sur l'ensemble des zones d'élevage français, la demande des éleveurs évolue : inscription et confirmation des animaux mais aussi suivi et conseils... « Les nouvelles technologies peuvent nous aider en partie mais rien ne doit remplacer notre présence sur le terrain : c'est notre ADN », a rappelé Yves Chassany.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les mots ont agacé, parce qu’ils ont sans doute été trop forts

regrette Loïc Guines, président de l’Agence bio et référent bio pour l’Apca dans une interview avec Agra presse parue le 17 juin.