Le Réveil Lozère 19 septembre 2018 a 11h00 | Par Eva DZ

Oubliez les mammites !

Jean-Michel Astruc, généticien, travaille spécifiquement sur la sélection des brebis laitières à l’Institut de l’élevage. Il présentera les avancées en matière de résistance aux mammites en race Lacaune.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

« Mes propos seront complétés par ceux de mes collègues, chercheurs à l’Inra, au comité national des brebis laitières et spécialiste de la santé des mamelles à l’école vétérinaire de Toulouse. Avec les organismes de terrain (Confédération générale de Roquefort et Unotec), nous développons une approche mutualisée sur la thématique des mammites sur les bassins de Roquefort et des Pyrénées-Atlantiques.
Le Casdar a financé de 2014 à 2017, un programme ovin et caprin, Ramovicap, qui a permis de développer des méthodes, des outils innovants et d’aide à la décision sur le traitement, la gestion génétique et sanitaire des mammites en ovins lait. Nous en restituerons les grandes lignes lors de cette conférence à Laissac. Des travaux ont en effet été menés sur le troupeau de la ferme expérimentale de La Fage (12) et dans une quinzaine d’élevages (la moitié du service élevage de la Confédération de Roquefort et l’autre moitié d’Unotec).

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1476, du 20 septembre 2018, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).