Le Réveil Lozère 19 octobre 2022 a 09h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Pas de mesures spécifiques pour l'agricole et l'agroalimentaire

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le plan de sobriété énergétique, présenté le 6 octobre, ne comprend pas de mesures spécifiques pour les entreprises agricoles et agroalimentaires, précise le ministère de l'Agriculture à Agra Presse. Elles sont cependant concernées par les recommandations générales émises par le gouvernement. En premier lieu, limiter le chauffage à 19 °C dans les bureaux, l'abaisser à 16 °C dans les lieux de stockage ou la nuit, et à 8 °C lorsque le bâtiment est fermé plus de 48 h. Le plan gouvernemental comprend des engagements secteur par secteur. Dans l'industrie, il prévoit de « massifier » les diagnostics énergétiques et de généraliser les éclairages Led. Les industriels fortement consommateurs d'énergie doivent, « dans la mesure des flexibilités offertes par leurs procédés », caler leurs plans de production en fonction des prévisions de tension sur le réseau. Pour cela, ils peuvent s'informer via le dispositif Écowatt. Ces mesures ont été présentées sous forme de recommandations, elles ne sont pas coercitives. Elles ont pour objectif d'éviter les pénuries de gaz ou d'électricité et de réduire l'empreinte carbone du pays.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.