Le Réveil Lozère 15 septembre 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Phot'Aubrac, les émotions de la Terre

Pour la neuvième année consécutive, Phot'Aubrac s'expose sur les hauts plateaux de l'Aubrac du 16 au 19 septembre.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour la neuvième année consécutive, Phot'Aubrac s'expose sur les hauts plateaux de l'Aubrac du 16 au 19 septembre.
Pour la neuvième année consécutive, Phot'Aubrac s'expose sur les hauts plateaux de l'Aubrac du 16 au 19 septembre. - © Jean-Pierre Montiel - Phot'Aubrac

Ce festival permet de découvrir plus d'une cinquantaine d'expositions disséminées sur le plateau de l'Aubrac, dans les villages, les granges, les étables, et le long des chemins de randonnée, sur une quinzaine de lieux autour de Nasbinals, et s'étendant dans l'Aveyron (Laguiole, notamment) et le sud Cantal (Saint-Urcize, notamment). Ponctué de rencontres informelles entre photographes, public, bénévoles et population locale, lors de pique-niques et d'apéros, le maître-mot de ces quatre jours est la bonne humeur. Accueillant chaque année près de 20 000 visiteurs, les 50 à 60 expositions grandeur nature proposées, les conférences, projections et rando photo font le plein chaque année.
Pour 2021, le thème retenu est « Éléments Terre » : pour les organisateurs, le sujet de l'année a été vite trouvé (en 2020, le thème retenu était Terre Mère). « Nous souhaitons faire (re)découvrir notre planète pour rappeler que nous en faisons partie » a détaillé Jean-Pierre Montiel, président de l'association qui pilote l'événement depuis 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).