Le Réveil Lozère 20 mai 2020 � 10h00 | Par Agrapresse

Plus de cent personnes testées positives au Covid-19 dans deux abattoirs

Abonnez-vous R�agir Imprimer

Plus de cent personnes étaient positives le 17 mai au Covid-19 dans deux « clusters » au sein de deux abattoirs, l’un près d’Orléans et l’autre près de Saint-Brieuc, ont annoncé les autorités de santé. Dans un abattoir des Côtes-d’Armor, où six cas avaient été signalés le 15 mai, « les résultats des tests font apparaître ce jour 63 cas positifs Covid-19 supplémentaires, portant le total des cas confirmés à 69. Dans le Loiret, ce sont quelque 400 salariés d’un abattoir de Fleury-lès-Aubrais, où un « cluster » de 34 cas de Covid-19 a été confirmé, sans cas grave, qui subiront un dépistage d’ici à mardi, selon l’ARS Centre/Val-de-Loire. Pierre Pouessel, préfet du Loiret a décidé de fermer jusqu’au lundi 25 mai cet abattoir, qui se caractérise, selon lui, « par son obsolescence ». Interrogé sur la possible difficulté d’appliquer les gestes barrière dans les abattoirs, M. Habert, directeur général de l’ARS Centre-Val de Loire, a estimé que les 34 cas confirmés montraient « qu’il y a eu beaucoup de contacts et d’échanges dans cette unité au sein des personnels ». « Peut-être qu’il faudra qu’on regarde également, et ce sera un des buts de l’enquête, les conditions dans lesquelles les agents et les personnels sont ensemble, y compris en dehors des chaînes de production. Il faudra voir si les gestes barrière et de distance physique ont été ou non appliqués ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Aujourd’hui, la zone des Landes malheureusement est condamnée à très court terme

A déclaré Marie-Pierre Pé, la directrice du Cifog (interprofession du foie gras), sur RTL le 8 janvier. Avec une quarantaine de nouveaux cas depuis le 8 janvier, l’épizootie d’influenza aviaire poursuit sa progression