Le Réveil Lozère 17 juillet 2019 a 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Portrait de l’agriculture en Occitanie

Depuis quatre ans, les Cerfrance et les chambres d’agriculture de la région Occitanie s’associent pour publier Agri’scopie. L’ouvrage fait le point sur l’agriculture de la région, ses spécificités, ses territoires et ses différentes filières.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Aurélie Pasquelin

Fruit d’un partenariat entre Cerfrance Occitanie et les chambres d’agriculture de la région, Agri’scopie est édité chaque année depuis maintenant quatre ans. Reprenant le format des éditions précédentes, les techniciens des différentes structures ont cette année encore compilé les chiffres. Ils ont ainsi pu dessiner les tendances des principales filières de la région : grandes cultures, maraîchage, horticulture, viticulture, arboriculture, bovins viande, bovins lait, ovins viande, ovins lait, caprins, porcins, volailles, palmipèdes, cuniculture, apicultures et équins.
Offrant un angle de lecture différent, ils ont aussi pu regrouper ces chiffres dans d’autres catégories : foncier, démographie et emploi, installation et transmission, signes d’identification de la qualité et de l’origine (Siqo), agriculture biologique et circuits courts. Il en ressort donc un portrait précis de l’agriculture en Occitanie. Un secteur important sur la région puisque avec « une superficie de 72 724 km², la région Occitanie est la 2e plus vaste région française », précise le livret en introduction.

La Lozère, département « le plus agricole »
La région comptait, selon estimation, un peu moins de 5,9 millions d’habitants au début de l’année 2019. Sur le territoire, on recense 1,1 exploitation agricole pour 100 habitants « soit presque deux fois plus que la moyenne nationale (0,59) ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1519, du 18 juillet 2019, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.