Le Réveil Lozère 10 juillet 2019 a 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Premier bilan pour la plateforme d’essais

La chambre d’agriculture de Lozère et l’association Céréales montagne organisaient vendredi dernier une visite de la plateforme d’essais céréales sur le causse de Sauveterre. Même si les parcelles n’ont pas encore été récoltées, les premiers résultats sont tombés.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La plateforme d’essais est située sur le causse de Sauveterre à La Piguière et à Malavialette.
La plateforme d’essais est située sur le causse de Sauveterre à La Piguière et à Malavialette. - © Chambre d’agriculture 48

Depuis plusieurs années, l’association Céréales montagne (ACM) installe pour une année une plateforme d’essais sur les quatre départements qu’elle regroupe : la Haute-Loire, le Cantal, le Puy-de-Dôme et la Lozère. Pour la campagne 2018-2019, la Lozère et plus particulièrement le causse de Sauveterre accueillait cette plateforme. Après plusieurs mois de relevés, de prélèvements et de comptage, les techniciens de l’association et de la chambre d’agriculture de Lozère ont pu, vendredi dernier, présenter les premiers résultats de la plateforme.
Le moins que l’on puisse dire c’est que cette année aura été compliquée. « L’hiver a été très sec, détaille Mathias Déroulède, conseiller pour l’ACM et pour la chambre d’agriculture de Haute-Loire. Au printemps, les gelées tardives ont été très fréquentes et ce même jusqu’à la Pentecôte. » Plusieurs espèces, notamment les blés et les orges ont pâti de cette situation. Malgré cela les techniciens ont pu obtenir plusieurs résultats. « Nous avons fait un premier comptage des céréales en novembre et un second à la fin du mois de mars, raconte Laure Gomita, conseillère spécialisée en agronomie à la chambre d’agriculture de Lozère. Fin mai et mi-juin, nous avons pu prélever des méteils et effectuer à nouveau un comptage sur les céréales. »

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1518, du 11 juillet 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.