Le Réveil Lozère 06 janvier 2021 a 08h00 | Par MR

Premières labellisations anti-gaspillage d’ici un an « au plus tôt »

Le gouvernement vient d’annoncer le « lancement » du label anti-gaspillage alimentaire. Mais les cahiers des charges permettant d’en bénéficier sont encore en chantier. Les premières labellisations d’entreprises, associations ou collectivités, ne sont pas attendues avant un an.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le gouvernement vient d’annoncer le « lancement » du label anti-gaspillage alimentaire. Mais les cahiers des charges permettant d’en bénéficier sont encore en chantier. Les premières labellisations d’entreprises, associations ou collectivités, ne sont pas attendues avant un an.
Le gouvernement vient d’annoncer le « lancement » du label anti-gaspillage alimentaire. Mais les cahiers des charges permettant d’en bénéficier sont encore en chantier. Les premières labellisations d’entreprises, associations ou collectivités, ne sont pas attendues avant un an. - © Dominique Poilvet/Illustration

Suite à la parution d’un décret ministériel à la veille de Noël, les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique ont annoncé, dans un communiqué le 28 décembre, le « lancement » du label « anti-gaspillage alimentaire ». La création de ce label avait été inscrite dans la loi de février 2020 contre le gaspillage, dans le but de mettre en avant des « initiatives vertueuses ». Le décret paru le 24 décembre rappelle l’objectif visé par le label et sa gouvernance, mais n’en précise pas les modalités d’obtention. Tout juste annonce-t-il que les conditions d’obtention et de contrôle seront connues « dès 2021 » pour les secteurs de la « distribution alimentaire et la restauration collective ». Questionné par Agra presse, le ministère de la Transition écologique précise, le jour même, que « les six prochains mois seront ainsi consacrés à l’élaboration du référentiel pour l’attribution de ce label pour les acteurs du secteur de la distribution ». Le ministère souhaite « faire le tour d’horizon des démarches existantes, afin de constituer les critères pour l’obtention de ce label anti-gaspillage ». Les acteurs de la distribution pourront commencer à être labellisés anti-gaspillage « d’ici un an au plus tôt ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.