Le Réveil Lozère 23 décembre 2021 a 08h00 | Par GS

Recensement agricole 2020 : des chiffres pour comprendre la situation en Occitanie

Ce 14 décembre, la direction régionale de l'alimentation, l'agriculture et des forêts (Draaf) a présenté les conclusions du recensement agricole pour les années 2010 à 2020. Des données régionales qui révèlent les transformations du secteur, avec toutefois de moindres difficultés en Lozère.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Ce 14 décembre, la direction régionale de l'alimentation, l'agriculture et des forêts (Draaf) a présenté les conclusions du recensement agricole pour les années 2010 à 2020. Des données régionales qui révèlent les transformations du secteur, avec toutefois de moindres difficultés en Lozère.
Ce 14 décembre, la direction régionale de l'alimentation, l'agriculture et des forêts (Draaf) a présenté les conclusions du recensement agricole pour les années 2010 à 2020. Des données régionales qui révèlent les transformations du secteur, avec toutefois de moindres difficultés en Lozère. - © François d'Alteroche/Illustration

Comment va l'agriculture ? Alors que les enjeux d'alimentation et d'usage des terres prennent une place de plus en plus grande dans les débats politiques, le recensement décennal obligatoire permet dans tout l'Europe de dresser un état des lieux précis. Selon les données rendues publiques le 14 décembre par la Draaf, en 2020, les agriculteurs représentent 7,44 % de la population active de la région et sont majoritairement des hommes (71 %), avec une moindre féminisation chez les plus jeunes : une femme sur cinq chez les moins de 30 ans. Le vieillissement de la population agricole se poursuit, avec un âge moyen qui passe de 51 à 53 ans en Occitanie et près de trois agriculteurs sur dix de plus de soixante ans.
Dans ce tableau difficile, les 2 360 exploitations de lozère s'en sortent relativement mieux qu'ailleurs. Selon les données provisoires fournies par la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture, de la forêt, la Lozère est le département où la production brute standard (PBS) diminue le moins (-5 % contre -11,5 % en moyenne régionale).

En pratique

Retrouvez tous les résultats sur https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.