Le Réveil Lozère 16 septembre 2020 a 10h00 | Par DB

Rentrée scolaire : sous le masque, la sérénité

Le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) en Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Sinoir, avait choisi le Campus Agronova* près de Montbrison (Loire) pour sa traditionnelle visite de rentrée de l'enseignement agricole.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) en Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Sinoir, avait choisi le Campus Agronova* près de Montbrison (Loire) pour sa traditionnelle visite de rentrée de l'enseignement agricole.
Le directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf) en Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Sinoir, avait choisi le Campus Agronova* près de Montbrison (Loire) pour sa traditionnelle visite de rentrée de l'enseignement agricole. - © DB

Plus de 24 000 élèves et 4 000 apprentis, de toutes les composantes de l'enseignement agricole ont fait leur rentrée. « Nous sommes très heureux d'accueillir de nouveaux des élèves et eux sont très heureux de retrouver le chemin du lycée », pense le Draaf, Michel Sinoir, avant de rappeler trois spécificités de l'enseignement agricole : 46 % des élèves sont des filles, loin des clichés, « même si c'est irrégulier d'une filière à l'autre » ; 53 % des élèves sont internes, ce qui renforce la complexité de la mise en place des conditions sanitaires et seulement 8 % sont des enfants d'agriculteurs. L'enseignement agricole en Auvergne-Rhône-Alpes a enregistré une progression de 5 % des effectifs cette année, « peut-être parce qu'il regroupe des métiers qui ont montré leur rôle stratégique durant le confinement : l'agriculture, les services à la personne, l'environnement », suggère le Draaf. Cette progression concerne principalement l'apprentissage, mais la situation est contrastée selon les territoires et les établissements.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les milliers d’hectares de la Vallée de la Marne ainsi que quelques secteurs de l’Aube sont particulièrement touchés par ce champignon qui aime l’humidité et la chaleur

confirme Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV) et co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).